Concert « Lettera amorosa » de René Char et Claudio Monteverdi

Samedi 22 juin 2019 à 19h

De René Char et Claudio Monteverdi
D’après une idée originale de Jeanne Zaepffel

Le poème Lettera amorosa de René Char, publié en 1963 par Edwin Engelberts dans une version illustrée par Georges Braque, reprend dans sa dédicace les mots chantés de l’œuvre du même nom de Claudio Monteverdi, composée vers 1619 dans le Septième livre de madrigaux, sur un texte de Claudio Achillini : « Non é già part’invoi che con forz’invincibile d’amore tutt’a se non mi tragga. » Dans la tradition du madrigal à voix seule de stile rappresentativo (genre représentatif), une femme lit la lettre de son amant, sa voix est accompagnée de la basse continue. Le lien, ténu et invincible, entre deux êtres qui s’aiment réunit dans cette adaptation libre la parole lumineuse de René Char et le lyrisme du recitar cantando de Claudio Monteverdi.

Avec : Marie Salvat, violoniste et chanteuse ; Antoine Sarrazin, comédien ; Nicolas Worms, pianiste et compositeur ; Jeanne Zaepffel, chanteuse


Jeanne Zaepffel, née à Paris en 1992 dans une famille de musiciens, apprend très tôt le piano et entre à l’âge de onze ans à la Maîtrise de Paris du Conservatoire à rayonnement régional (CRR), dirigée par Patrick Marco. En 2010, le metteur en scène britannique Peter Brook lui confie le rôle de Pamina dans Une flûte enchantée, interprétée au Théâtre des Bouffes du Nord, puis en Europe (Barbican Center de Londres, Piccolo Teatro de Milan) ainsi qu’au Lincoln Center de New York. Titulaire d’une Licence en Lettres modernes, d’un Master d’Etudes théâtrales à l’Université Paris Sorbonne Nouvelle et d’un Diplôme d’Etudes musicales en cycle spécialisé, elle prépare un doctorat et poursuit également ses études de chant lyrique et baroque au CRR de Paris. Elle fera ses débuts à l’Opéra de Reims en 2020.

Originaire de Perpignan, Marie Salvat se forme dès l’âge de 5 ans au violon au Conservatoire et au chant à l’Ecole des Enfants du Spectacle. Elle étudie ensuite le violon classique au CNSM de Paris puis au Royal College of Music de Londres et développe sa voix auprès de Julie Hassler en chant Baroque et Virginie Capizzi en Jazz. Lauréate du Concours Vatelot et Lipizer, et 3e prix pour son quatuor à cordes au concours FNAPEC, elle partage désormais son temps en tant que sidewoman au sein d’ensembles variés chambristes,  de créations théâtrales (mise en scène de Benjamin Lazar, Antoine Herbez, Margot Dutilleul, Emmanuelle Cordoliani), son poste de cosoliste à l’Orchestre Dijon Bourgogne et ses projets personnels portés par la compagnie Ces Gens-là.

Antoine Sarrazin, né à Nîmes en 1991, débute le théâtre et la guitare à l’âge de seize ans et intègre en 2009 les Cours Florent à Paris où il suit les classes de Christian Croset et Jean-Pierre Garnier. Il entre au Conservatoire national supérieur d’art dramatique en 2012 et poursuit son enseignement auprès de Jean-Damien Barbin, Michel Fau ou encore Yann-Joël Collin. Dans le cadre du Conservatoire, il monte une création mêlant texte et musique, intitulée Blue train. Il participe en tant que comédien au Festival de la Correspondance de Grignan. Il intègre notamment Le collectif Pampa avec lequel il joue dans les pièces Ivanov de Anton Tchekhov, Alice au pays des merveilles de Lewis Carroll et Comme il vous plaira de William Shakespeare. Avec la jeune compagnie La Cage, il joue dans la pièce Votre Faust de Michel Butor et Henri Pousseur.

Nicolas Worms, né à Paris en 1993, a étudié au Conservatoire national supérieur de musique de Paris, où il obtient quatre Premiers Prix – Harmonie, Contrepoint, Fugue et Analyse – et se forme à l’improvisation au piano et à l’orchestration. Curieux de toutes les formes d’expression artistiques, il s’initie parallèlement au jazz et fait partie du groupe de rock Moonsters. Son intérêt pour la transmission artistique et l’élargissement des publics de la musique dite « classique » ainsi que son goût pour l’improvisation, l’amènent à rejoindre l’association Les Concerts de Poche. Il improvise régulièrement au piano l’accompagnement musical de films muets à la Cinémathèque française ou au Forum des Images. En tant que compositeur et arrangeur, il collabore avec de nombreux interprètes et institutions musicales, dont le Théâtre du Châtelet et l’Orchestre de la Cité internationale universitaire de Paris, dont il a été chef d’orchestre assistant.


Entrée CHF 20.- (plein tarif), CHF 15.- (retraités, chômeurs, AI), CHF 10.- (étudiants) | Sur réservation à concert@fondation-janmichalski.ch


Photos : Jeanne Zaeppfel © Corentin Koskas | Marie Salvat © Larent Ripoll | Antoine Sarrazin © Frédéric Pickering | Nicolas Worms © D.R

  • Newsletter

    Abonnez-vous à la newsletter en saisissant votre adresse e-mail
    * = Champ requis
  • Facebook Twitter YouTube