« Je suis né comme le rocher » : René Char et la poésie des pierres par Anne Gourio

Mercredi 3 juillet 2019 à 19h

Précédée d’une visite commentée de l’exposition à 17h30


Le motif minéral, qui gagne en importance dans les recueils de René Char des années 50 et 60, ne renvoie pas seulement à une réalité géographique ; il ouvre sur l’imaginaire de toute une génération de poètes qui, marqués par la guerre, cherchent dans l’immémorial une nouvelle forme d’assise. La pierre engage ainsi un nouveau rapport au monde, tiraillé entre le sentiment d’une dépossession et la recherche d’un « contact pur et simple » avec les éléments premiers. Cette conférence déploiera les enjeux du « nid rocheux » de René Char et proposera une archéologie de ses recueils des années 50 et 60.

Anne Gourio, maître de conférences en littérature française du XXe siècle à l’Université de Caen, est spécialiste de poésie moderne. Ses travaux portent sur la présence de l’élémentaire dans la poésie, la relation à l’immémorial, les liens entre langage et monde sensible. Comptent parmi ses publications Chants de pierres (ELLUG, 2005), La poésie, au défaut des langues (dir., PUC, 2013), Sur la paroi nocturne. L’art pariétal dans les littératures des XXe et XXIe siècles (co-dir., PUC, 2018). L’œuvre de René Char est au cœur de ses travaux ; elle a contribué au Dictionnaire René Char (Garnier, 2015) et pris part à la série « René Char » de La revue des lettres modernes (Lettres modernes Minard, 2005-2009).


Entrée libre | Sur réservation à juillet3@fondation-janmichalski.ch

  • Newsletter

    Abonnez-vous à la newsletter en saisissant votre adresse e-mail
    * = Champ requis
  • Facebook Twitter YouTube