Carte blanche à Violaine Bérot: « Ecrire, ce n’est pas raconter des histoires. Ecrire, c’est chercher comment raconter ces histoires. »

Jeudi 6 décembre 2018 de 18h30 à 19h30

Les jeudis en résidence à la Fondation Jan Michalski

Chaque premier jeudi du mois, de 18h30 à 19h30, un écrivain en résidence vous ouvre une fenêtre sur son travail, ses univers et ses motifs, selon une forme libre d’intervention.

Une heure en carte blanche à partager, suivie d’une verrée.


Rendez-vous #4 Carte blanche à Violaine Bérot

« Ecrire, ce n’est pas raconter des histoires. Ecrire, c’est chercher comment raconter ces histoires. »

« Ecrire, ce n’est pas raconter des histoires. Ecrire, c’est chercher comment raconter ces histoires. A partir de presque rien – les mots, la ponctuation –, il s’agit de travailler la langue jusqu’à ce que la forme dise le fond. Il n’y a alors plus aucune limite, plus aucun tabou : l’écriture peut tout faire entendre. »

Violaine Bérot, 50 ans, 6 romans. Vie et écriture sont depuis toujours entremêlées dans son parcours. Elle utilise ses émotions de femme pour écrire, ses ressentis, ses intuitions. Née dans la montagne pyrénéenne, quelques temps égarée en ville, la fille de la nature qu’elle est est vite retournée à ses sources. Délaissant modernité et croissance contre élevage et vie sobre, elle réfléchit à ce que vivre en notre monde contemporain signifie et écrit sur nos errements. 


Rendez-vous en français

Entrée libre | Sur inscription à jeudi@fondation-janmichalski.ch

Bibliothèque de la Fondation Jan Michalski

  • Newsletter

    Abonnez-vous à la newsletter en saisissant votre adresse e-mail
    * = Champ requis
  • Facebook Twitter YouTube