Lecture théâtrale « Etel Adnan en poésie » par Darina Al Joundi

Dimanche 4 mars 2018 à 18 h

Un voyage dans les territoires poétiques d’Etel Adnan à travers la voix de la comédienne libanaise Darina Al Joundi.

Née en 1968, à Beyrouth, dans une famille d’intellectuels syro-libanaise, Darina Al Joundi est une comédienne et auteur inclassable. Actrice depuis l’âge de huit ans, elle n’a cessé depuis de passer devant et derrière la caméra. En 2001, à la mort de son père, écrire devient une nouvelle forme d’expression. En 2005, elle s’installe à Paris où elle vit depuis. C’est par le biais de ses pièces d’auto-fiction – Le jour où Nina Simone a cessé de chanter et Ma Marseillaise – qu’elle se fait connaître en France. Dans son dernier ouvrage paru en mai 2017, Prisonnière du Levant, Darina Al Joundi s’est attachée à l’histoire de May Ziadé, grande poétesse et romancière libanaise du début du XXe siècle. A travers elle, Darina Al Joundi raconte une part de son parcours personnel de femme libre et féministe.

Dans cette lecture théâtrale en écho à l’exposition Etel Adnan | La fulgurance du geste, elle porte avec sensibilité les mots d’une autre figure majeure et engagée de la poésie.


Entrée CHF 20.- (plein tarif), CHF 15.- (retraités, chômeurs, AI), CHF 10.- (étudiants) | Sur réservation à lecture@fondation-janmichalski.ch

  • Newsletter

    Abonnez-vous à la newsletter en saisissant votre adresse e-mail
    * = Champ requis
  • Facebook Twitter YouTube