« Lumières sur le peintre-écrivain Józef Czapski »

Samedi 3 octobre 2020 à 16h30

Journée d’ouverture de l’exposition Józef Czapski | Peintre et écrivain

16h30
Visite commentée de l’exposition en anglais par Mikołaj Nowak-Rogoziński, commissaire invité

Offert avec le billet d’entrée à l’exposition | Sur réservation à visite@fondation-janmichalski.ch


17h30
Table ronde avec Richard Aeschlimann, Jil Silberstein et Adam Zagajewski
Modération : Erik Veaux

Trois amis de Józef Czapski, trois regards aux perspectives contrastées se posent sur l’œuvre de l’écrivain, peintre et grand témoin du XXe siècle. L’artiste et galeriste suisse de Czapski Richard Aeschlimann, le poète polonais Adam Zagajewski et l’écrivain suisse Jil Silberstein éclaireront le parcours de Czapski, en portant une attention particulière au pan le plus important de sa création à ses yeux : sa peinture.

Offert | Sur réservation à tableronde@fondation-janmichalski.ch


19h
Projection commentée du film Józef Czapski : témoin du siècle avec Andrzej Wolski
Modération : Erik Veaux

Avec le film documentaire Józef Czapski : témoin du siècle (2015), le réalisateur Andrzej Wolski propose le portrait d’un artiste et intellectuel qui a embrassé la quasi-totalité de son siècle. En marge de la projection, il commentera la place singulière que tient la destinée hors du commun de Józef Czapski dans l’histoire de l’Europe contemporaine.

Offert | Sur réservation à cinema@fondation-janmichalski.ch


Mikołaj Nowak-Rogoziński, né en 1987, est historien de l’art, rédacteur et membre du comité éditorial de la revue littéraire polonaise Zeszyty Literackie. Il travaille également au Musée de la littérature de Varsovie, notamment sur les manuscrits d’auteurs polonais. Spécialisé dans le travail pictural et littéraire de Józef Czapski, il a notamment édité sa correspondance avec Witold Gombrowicz, Leszek Kołakowski et Paweł Hertz, et cocréé, avec Krystyna Zachwatowicz-Wajda, la scénographie du Pavillon Józef Czapski au sein du Musée national de Cracovie. Poursuivant son doctorat, il travaille à l’édition des journaux de Czapski.

 

Richard Aeschlimann, né en 1944, est à la fois peintre, dessinateur, graveur et écrivain suisse. Il est établi à Chexbres où il anime depuis 1976 avec son épouse Barbara la Maison des arts Plexus. Dès la création de la galerie, il expose les œuvres de Józef Czapski avec qui il a entretenu une longue amitié. Il a illustré de nombreux livres et est notamment l’auteur de Czapski. Moments partagés (L’Âge d’Homme, 2010).

 

Jil Silberstein, né en 1948, s’établit en Suisse après bien des voyages, travaille dans l’édition et dirige la revue d’anthropologie culturelle Présences. Sa rencontre avec les Innus, Indiens du Québec-Labrador, dont il partage la vie plus d’un an, amorce une série de textes, entre voyage et ethnologie : Innu (1998), Kali’na (2002) et Dans la taïga céleste (2005) chez Albin Michel. Poète, essayiste, lauréat du Prix Schiller, traducteur de Georg Trakl, Czesław Miłosz, T. E. Lawrence, il est aussi l’auteur de nombreux ouvrages, dont Lumières de Joseph Czapski (2003) et L’île où les hommes implorent (2019) chez Noir sur Blanc.

 

Adam Zagajewski, né en 1945 à Lviv (aujourd’hui en Ukraine) et diplômé de l’Université Jagellon de Cracovie, est un poète, romancier, traducteur et essayiste polonais, lauréat notamment du Prix Princesse des Asturies 2017 pour l’ensemble de son œuvre. À la fin des années 1970, il participe aux activités d’opposition démocratique. Après avoir séjourné à Berlin entre 1979 et 1981, puis à Paris de 1982 à 2002, il retourne à Cracovie où il vit toujours. Entre 1988 et 2013, il a également régulièrement enseigné aux États-Unis. Parmi ses livres traduits en français comptent chez Fayard Éloge de la ferveur (2008), Dans une autre beauté (2000) ou encore Mystique pour débutants et autres poèmes (1999).

 

Andrzej Wolski, né en 1952 à Varsovie et établi en France depuis 1974, est un réalisateur, auteur de films et scénariste. Depuis 1988, il travaille régulièrement avec des télévisions françaises, réalisant des documentaires pour France 3, Canal + et la chaîne franco-allemande Arte. Il collabore étroitement avec Pierre-André Boutang et Guy Seligmann pour la réalisation du cycle Océaniques, puis du magazine Metropolis. Il a enseigné à l’École supérieur de réalisation audiovisuelle (ESRA).

 

Erik Veaux, né en 1939, a étudié à l’École nationale d’administration (ENA) en France après sa licence de lettres. Fonctionnaire aux ministères des Affaires étrangères et de l’Économie et des Finances, il notamment travaillé à l’ambassade de France à Varsovie en 1968 et en 1998-1999. Également traducteur, il a traduit de nombreux auteurs polonais dont Stanisław Ignacy Witkiewicz, Tadeusz Borowski, Miron Białoszewski, Aleksander Wat, Anna Świrszczyńska, Andrzej Żuławski, Andrzej Bart, Ludwik Flaszen ou encore Krystian Lupa.


Nota bene

  • Pour accéder aux divers événements de la Fondation, nous demandons aux visiteurs de se désinfecter les mains et de porter un masque, disponible à l’accueil.
  • Egalement, afin d’assurer la traçabilité des contacts en cas de suspicion d’infection par le COVID-19, nous prions les visiteurs de bien vouloir nous fournir vos noms, adresse électronique et numéro de téléphone portable. Vos données seront conservées durant 15 jours avant d’être supprimées. Elles seront remises à la demande exclusive des autorités sanitaires cantonales ou fédérales.