Rencontre littéraire croisée avec Mikhaïl Chichkine et Boris Akounine

Samedi 6 octobre 2018 à 19h

Un pays, une langue, une culture et un exil choisi en partage pour deux expressions de la littérature russe contemporaine : Mikhaïl Chichkine et Boris Akounine croiseront leurs regards d’écrivains sur la Russie et sur la place qu’occupent les liens à la culture russe dans leur œuvre.

Mikhaïl Chichkine, né en 1961, a suivi ses études à la faculté d’études germano-romanistiques de l’Université de Moscou. Il est installé à Zurich depuis 1995. Après avoir travaillé comme enseignant, traducteur et interprète, Mikhaïl Chichkine se consacre aujourd’hui à l’écriture. Romancier et essayiste, il est le seul écrivain à avoir reçu les trois plus prestigieux prix littéraires russes, pour La prise d’Izmaïl (Booker Prize russe 2000), Le cheveu de Vénus (National Bestseller 2006) et Deux heures moins dix (Bolchaïa Kniga 2011). Il est également l’auteur de Dans les pas de Byron et Tolstoï (Noir sur Blanc, 2005, prix du Meilleur Livre étranger) et de La Suisse russe (Fayard, 2007). Son œuvre est traduite en plusieurs langues.

Boris Akounine, de son vrai nom Grigori Tchkhartichvili, est né en 1956 en Géorgie. Après avoir longtemps vécu à Moscou, il vit aujourd’hui à Londres. Suite à des études orientalistes, il devient traducteur littéraire, essayiste avec L’écrivain et le suicide en 1999 et romancier prolifique. Son pseudonyme vient du mot japonais akunin, qui signifie bandit, ou mauvais garçon, tout en jouant avec le nom du célèbre anarchiste russe Mikhaïl Bakounine. Ses séries policières historiques, telles les enquêtes d’Eraste Pétrovitch Fandorine, de Sœur Pélagie ou celles, à l’époque contemporaine, de Nicholas Fandorine, connaissent un grand succès populaire. Compte aussi parmi ses traductions en français Histoires des cimetières (Noir sur Blanc, 2004). Récompensée par d’innombrables prix, son œuvre est lue dans le monde entier.


Rencontre en russe traduite en français,
animée par Alexeï Evstratov, Maître-assistant en littérature russe à l’Université de Lausanne

Entrée CHF 10.- | Sur réservation à octobre6@fondation-janmichalski.ch 

 

 

  • Newsletter

    Abonnez-vous à la newsletter en saisissant votre adresse e-mail
    * = Champ requis
  • Facebook Twitter YouTube