Rencontre littéraire et photographique avec Jean-Paul Kauffmann et Yan Morvan : histoire, mémoire et territoires des champs de bataille

Dimanche 2 avril à 18 h 30

Le journaliste et écrivain Jean-Paul Kauffmann et le photoreporter Yan Morvan ont chacun arpenté d’anciens théâtres de guerre pour en ramener des récits, l’un littéraire, l’autre photographique.

Dans son dernier livre Outre-terre (Equateurs, 2016), Jean-Paul Kauffmann retrace un voyage à Kaliningrad, enclave russe séparée de la Fédération de Russie par la Pologne et la Lituanie, où se déroula, le 8 février 1807, la bataille napoléonienne d’Eylau, aujourd’hui Bagrationovsk. Sur ces terres brumeuses et gelées, l’auteur recherche les empreintes de l’Histoire, mais aussi un peu de l’âme du colonel Chabert, héros fictionnel de Balzac et mythique figure du revenant de guerre, en écho à une quête intime.
Dans son monumental ouvrage Champs de bataille (Photosynthèses, 2015), Yan Morvan s’est éloigné de la brutalité de l’actualité qu’il couvrait comme photojournaliste de guerre pour partir durant dix ans sur les traces des lieux de batailles de toutes époques, sur tous les continents, de la bataille de Jéricho (XVIIIe siècle avant J.-C.) à celle de Benghazi (2011). Après le silence des armes se dégage de ces images pleines de quiétude l’immuable puissance de la nature face à la violence de l’homme.

Qu’y a-t-il encore à saisir quand les paysages ne laissent plus rien à voir ?

Dimanche 2 avril à 18h30, Jean-Paul Kauffmann et Yan Morvan se rencontrent à la Fondation Jan Michalski pour évoquer ensemble leurs ouvrages, croisant leurs réflexions sur les traces de l’Histoire et la mémoire des territoires. Des photographies de Yan Morvan seront également projetées à cette occasion.


Entrée CHF 10.- I Sur réservation à avril2@fondation-janmichalski.ch


Biographies

Né en 1944, Jean-Paul Kauffmann est journaliste, grand reporter et écrivain. Son parcours fut marqué par son enlèvement à Beyrouth de 1985 à 1988. Il est notamment l’auteur de L’arche des Kerguelen (Flammarion, 1993), La chambre noire de Longwood : le voyage à Sainte-Hélène (La Table Ronde, 1997, Prix Femina essai, Grand Prix RTL-Lire), La lutte avec l’Ange (La Table Ronde, 2001), La maison du retour (Nil, 2007), Courlande (Fayard, 2009), Remonter la Marne (Fayard, 2013) et Outre-terre (Equateurs, 2016, Grand Prix de la Société de géographie). Il a reçu pour l’ensemble de son œuvre le Grand Prix de littérature Paul Morand de l’Académie française en 2002 ainsi que le Prix de la Langue française en 2009.

Né en 1954, reporter, photographe indépendant depuis 1988, reconnu comme l’un des spécialistes de la photo de guerre, Yan Morvan collabore régulièrement avec de grandes publications internationales. Son travail a fait l’objet de nombreuses expositions et a été couronné de récompenses prestigieuses, dont une nomination au Prix Robert Capa pour son travail au Liban en 1983 et deux prix du World Press Photo. Il a entre autres publié Reporter de guerres (La Martinière, 2012), Gangs Story (La manufacture de livres, 2012), Champs de bataille (Photosynthèses, 2015), Blousons noirs (La manufacture de livres, 2016).

 

  • Newsletter

    Abonnez-vous à la newsletter en saisissant votre adresse e-mail
    * = Champ requis
  • Facebook Twitter YouTube