Vernissage musical avec Alain Goraguer Trio et Jelly Bump

Vendredi 15 juin 2018 à 18h30

L’exposition BORIS VIAN | EN AVANT LA MUSIQUE ! croise toutes les facettes de cet homme de musiques, à la fois trompettiste, « Prince de Saint-Germain-des-Prés », passeur passionné de la culture jazz, défricheur de talents, critique prolixe, aussi érudit qu’effronté, directeur artistique et programmateur, chanteur et parolier… prodige poète du verbe et des notes!

A l’occasion de ce vernissage, deux temps fort musicaux vous sont proposés.

Entrée libre | Sans réservation

 


 

Alain Goraguer Trio

Héros discret de nombreuses vedettes – arrangeur des succès de France Gall, Brigitte Bardot, Juliette Gréco, Jean Ferrat, Georges Moustaki, Isabelle Aubret… pour ne citer qu’eux –, Alain Goraguer s’est auparavant fait connaître aux côtés d’Henri Salvador, puis de Boby Lapointe. Il scelle avec Boris Vian un compagnonnage fructueux en co-signant Je bois, La java des bombes, ou encore Fais-moi mal Johnny. Pianiste émérite, compositeur de superbes mélodies dont certaines immortalisées sur la pellicule – J’irai cracher sur vos tombes, L’eau à la bouche, mais aussi La planète sauvage et L’affaire Dominici –, Alain Goraguer a aussi collaboré avec des créateurs contemporains. Le slammeur Abd al Malik voit en lui « un symbole du patrimoine vivant de l’hexagone ». Alain Goraguer se produit très rarement en concert : sa venue en trio à la Fondation Jan Michalski à l’occasion de l’exposition Boris Vian est un événement exceptionnel.

Alain Goraguer (piano) | Chris Jennings (contrebasse) | Patrick Goraguer (batterie)

 

Jelly Bump

Prolongement du groupe Orphéon Celesta qui a porté pendant plus de trente ans sa parole musicale et humoristique sur les scènes du monde entier, Jelly Bump s’inspire de la musique noire des années folles, et partage ainsi la passion de Boris Vian pour le jazz. Ce quintette sérieusement loufoque reprend ses mots, combinés à des rythmes enflammés : Le blouse du dentiste, La complainte du progrès, Trompette d’occasion, J’suis snob, Ah! si j’avais un franc cinquante… Lors de leur concert en clôture de vernissage, Jelly Bump répondra aussi à cette question essentielle : Arthur… où t’as mis le corps ?

Emmanuel Hussenot (sax alto, flûte à bec, vocal et scat) | Philippe « Alfred » Audiber (clarinette, saxophones) | Félix Hunot (banjo, vocal) | Patrick Perrin (soubassophone, jug) | Romain Ponard (percussions, washboard, claviers, vocal)

  • Newsletter

    Abonnez-vous à la newsletter en saisissant votre adresse e-mail
    * = Champ requis
  • Facebook Twitter YouTube