Rencontre littéraire avec Bertil Galland – IN FRENCH – SOLD OUT

Saturday 8 December 2018 at 6.30 pm

– SOLD OUT – 

La parution de Destins d’ici, le huitième et dernier opus des Ecrits de Bertil Galland, est l’occasion d’une rencontre littéraire pour parcourir l’œuvre du journaliste, grand reporter, chroniqueur, écrivain et éditeur romand de renom. Rassemblés en une collection de huit volumes publiés par les éditions Slatkine, ces Ecrits se déploient dans toute leur ampleur et leur foisonnement, du roman à l’essai, de la poésie au reportage, de la polémique au portrait. Une approche du monde tel qu’il s’offre à celui qui sait le voir et le vivre, inépuisable, où s’effacent les frontières entre journalisme et littérature.

Si les sept premiers volumes des Ecrits de Bertil Galland ont évoqué sa jeunesse, ses voyages, le monde des langues et des bêtes, ou encore la littérature romande dont il fut l’un des acteurs engagés, le huitième ouvrage, Destins d’ici, est entièrement helvétique. Dans un regard qui mêle avec vivacité l’humour à la précision des choses vues, l’auteur cherche à saisir le destin de la Suisse, dans ses mutations sociales, politiques, techniques et économiques, renouvelant la vision du pays par une mosaïque personnelle.


Bertil Galland, né en 1931 à Leysin, a suivi des études de science politique à Lausanne, Pérouse et Uppsala, et une formation de journaliste en 1958-59 aux Etats-Unis. Sa carrière débute en 1963 à la Feuille d’avis de Lausanne, devenue 24 Heures, se succèdent alors voyages et reportages au gré des événements suisses et internationaux : les guerres d’Israël, du Vietnam, les élections américaines, la Chine en révolution culturelle… Bertil Galland s’engage aussi du côté de la création poétique, en soutenant la relève littéraire romande, ainsi Jacques Chessex, Maurice Chappaz, Nicolas Bouvier, Corinna Bille, Alice Rivaz, Anne-Lise Grobéty ou encore Alexandre Voisard, qu’il publie aux Cahiers de la Renaissance vaudoise (1953-1971), puis aux Editions Bertil Galland (1972-1983), et qu’il promeut hors des frontières suisses. Il crée la revue Ecriture (1964-2005) avec Jacques Chessex et initie le Prix Georges-Nicole pour les nouveaux auteurs. C’est sous sa direction que paraissent, entre 1970 et 1987, les douze volumes de l’Encyclopédie illustrée du Pays de Vaud aux Editions 24 Heures. Ses aventures éditoriales comptent aussi la création de la collection CH pour des traductions croisées entre les littératures helvétiques en 1974 et, à l’EPFL, de la collection « Le Savoir suisse » en 2002. Aux côtés de Jacques Pilet, il lance Le Nouveau Quotidien à Lausanne (1991-1998). Egalement traducteur d’œuvres scandinaves, auteur et chroniqueur prolifique, Bertil Galland est une figure incontournable du monde intellectuel romand.


Rencontre en français, modérée par Lisbeth Koutchoumoff

En collaboration avec les éditions Slatkine

Entrée CHF 10.-

  • Newsletter

    Subscribe to the newsletter by entering your e-mail
    * = required field
  • Facebook Twitter YouTube