Table ronde des éditeurs « La révolution du roman graphique » – IN FRENCH

Saturday 17 November 2018 at 6:30 p.m

Trois éditeurs, qui furent novateurs dans le domaine, décryptent la révolution du roman graphique, ou comment la bande dessinée s’est réinventée.

Avec :

Benoît Chevallier, co-fondateur des éditions genevoises Atrabile
Thierry Groensteen, historien et théoricien de la bande dessinée, fondateur des éditions de l’An 2
Benoît Peeters, écrivain, scénariste, spécialiste de la bande dessinée, directeur des éditions Les Impressions nouvelles

Entrée libre | Sur réservation à tableronde@fondation-janmichalski.ch


Benoît Chevallier, également graphiste, a cofondé, avec Daniel Pellegrino, la maison Atrabile à Genève en 1997 : la maison édite les premiers albums de Frederik Peeters et de Tom Tirabosco, ainsi que la revue Bile noire, qui compte 17 numéros et paraît jusqu’en 2011. En 2001, Atrabile publie Pilules bleues, le best-seller de Frederik Peeters, chef-d’œuvre dans le genre de la biofiction. Entrent à son catalogue des auteurs suisses et d’horizons variés, dont Peggy Adam, Alex Baladi, Loo Hui Phang, Michael DeForge, Jason, Yannis La Macchia, Isabelle Pralong, Nicolas Presl, Ibn al Rabin, Nadia Raviscioni, Greg Shaw, Pierre Wazem… Nombre de titres des éditions Atrabile figurent dans les sélections officielles du festival international d’Angoulême et, en 2011, l’album de Manuele Fior, Cinq mille kilomètres par seconde, obtient le Fauve d’or.

 

Thierry Groensteen, historien et théoricien du neuvième art, est l’auteur de nombreux articles et d’une vingtaine d’ouvrages sur son histoire, son esthétique et sa sémiologie, dont Un objet culturel non identifié (L’An 2, 2006), La bande dessinée, son histoire et ses maîtres (Skira Flammarion, 2009), Bande dessinée et narration (PUF, 2011) ou M. Töpffer invente la bande dessinée (Les Impressions nouvelles, 2014). Ancien directeur du Musée de la bande dessinée d’Angoulême, commissaire de diverses expositions, il est fondateur de la revue Neuvième Art et des éditions de l’An 2, en 2002. Couvrant initialement tous les champs de l’image dessinée, l’activité éditoriale se poursuit depuis l’automne 2007 au sein du groupe Actes Sud, sous la forme de la collection « Actes Sud–l’An 2 » dédiée à la seule bande dessinée, avec des auteurs tels que Blanquet, Jens Harder, Milan Hulsing, Lucie Lomova, Chantal Montellier, Anthony Pastor, David Prudhomme.

 

Benoît Peeters, écrivain dans les genres les plus divers, réalisateur et professeur à l’Université de Lancaster, a multiplié les travaux dans les domaines du scénario, de la critique, de l’édition et de la conception de nombreuses expositions. Spécialiste d’Hergé, il lui a consacré trois ouvrages : Le monde d’Hergé (Casterman, 1983), Hergé, fils de Tintin (Flammarion, 2002) et Lire Tintin, les bijoux ravis (Les Impressions Nouvelles, 2007). Il est également auteur d’essais sur la bande dessinée et sur l’écriture en collaboration.

Fruit d’une longue collaboration avec François Schuiten, sa série en seize albums, Les cités obscures (Casterman, 1983-2009), a été traduite dans une dizaine de langues et couronnée de prix de renom. Benoît Peeters a aussi collaboré avec des dessinateurs comme Alain Goffin, Anne Baltus, Frédéric Boilet et Aurélia Aurita, la photographe Marie-Françoise Plissart et le cinéaste Raoul Ruiz. Conseiller éditorial chez Casterman, il est fondateur et directeur des éditions Les Impressions nouvelles. Depuis 1985, la maison publie des textes de création et de réflexion littéraires, ainsi que des essais sur les grands médias de la culture moderne – bande dessinée, cinéma, photographie, télévision, architecture, philosophie, sociologie, esthétique –, accordant une large place aux images.

  • Newsletter

    Subscribe to the newsletter by entering your e-mail
    * = required field
  • Facebook Twitter YouTube