Jan Michalski

Jan Michalski est né en 1953 en Pologne. Son intérêt pour la littérature se nourrit d’une culture classique et européenne. Il étudie la sociologie et la philosophie à l’Université catholique de Lublin, puis complète son cursus par les sciences politiques, se consacrant principalement à la question de l’intégration de la Pologne à l’Union européenne, successivement au Collège d’Europe à Bruges et à l’Institut des hautes études internationales à Genève.

C’est à Genève qu’il rencontre Vera Hoffmann. Ils se marient en 1983 et, quatre ans plus tard, fondent ensemble les éditions Noir sur Blanc à Montricher, avec pour ligne éditoriale la publication de romans, récits et témoignages de l’Europe de l’Est. Animés par la conviction que le processus de compréhension entre l’Est et l’Ouest passe par la culture, Jan et Vera Michalski créent un considérable catalogue d’auteurs slaves classiques et contemporains, traduits en langue française. Les deux éditeurs développent également une activité éditoriale en Pologne et traduisent des auteurs occidentaux aux écrits significatifs tels Henry Miller, Charles Bukowski, Paul Auster, Blaise Cendrars, Nicolas Bouvier, Manuel Vazquez Montalban, Lawrence Durrell, Donna Leon, Umberto Eco… À Paris, ils relancent la Librairie polonaise et reprennent les éditions Phébus et Buchet-Chastel.

Se constitue ainsi le groupe Libella, actif en Suisse, en France et en Pologne, qui comprend aujourd’hui une dizaine de maisons d’édition dans divers domaines, comme autant de passerelles entre les pays francophones, ceux de l’Europe de l’Est et le monde entier. Jan Michalski disparaît prématurément en 2002, mais son activité perdure.

  • Newsletter

    Abonnez-vous à la newsletter en saisissant votre adresse e-mail
    * = Champ requis
  • Facebook Twitter YouTube