Communiqué de presse Prix Jan Michalski 2017

Montricher, le 22 novembre 2017

Le Prix Jan Michalski 2017 est décerné à l’écrivain français Thierry Wolton pour les trois tomes d’Une histoire mondiale du communisme, parus aux éditions Grasset.

Le jury a salué « l’œuvre d’une vie, ambitieuse et exhaustive, qui représente la première tentative de donner une vision globale du communisme tel qu’il s’est déployé dans le monde entier ; une investigation historique à la documentation impressionnante par ses sources aussi multiples que minutieusement analysées, qui assume le point de vue original de l’essayiste mettant au centre du récit l’individu broyé par l’histoire au nom d’une idéologie. »

Né en 1951, le journaliste et essayiste français Thierry Wolton a publié une vingtaine d’ouvrages pour la plupart consacrés aux relations politiques internationales, dont Le grand recrutement (Grasset, 1993), Rouge-brun. Le mal du siècle (Lattès, 1999), Le grand bluff chinois. Comment Pékin nous vend sa « révolution » capitaliste (Robert Laffont, 2007), Le KGB au pouvoir. Le système Poutine (Buchet-Chastel, 2008). Plus de dix ans de recherche lui ont été nécessaires pour concevoir Une histoire mondiale du communisme, en trois tomes : Les bourreaux, Les victimes, parus en 2015, et Les complices, paru cet automne.

Thierry Wolton livre une somme de près de trois mille cinq cents pages, minutieusement documentée, avec l’ambition de faire le récit complet d’un phénomène idéologique et politique qui a considérablement, et sans équivalent, marqué l’histoire par son emprise, son expansion et sa durée. Car le système communiste, mécanique totalitaire d’une puissance rare, a concerné tout au long du XXe siècle un tiers de l’humanité, dans une trentaine de pays, sur tous les continents, sans oublier ses impacts et influences à l’extérieur des frontières des régimes communistes établis.

Comment à partir des grandes espérances des origines théoriques ont pu être engendrées autant de catastrophes humaines – répressions, violences, famines, purges, emprisonnements, déportations, goulags… ? Comment et pourquoi l’utopie a-t-elle été exploitée dans une logique de terreur généralisée, folle et meurtrière ? Comment cette tragédie a-t-elle bénéficié d’un large aveuglement politique et intellectuel ?

Afin de donner à comprendre ce siècle communiste en affrontant la réalité des faits, l’auteur a réuni un ensemble impressionnant de sources primaires et secondaires – interviews de témoins directs, mémoires, archives, textes littéraires, études internationales passées et récentes –, analysées et mises en perspective pour construire une vision d’ensemble, à l’échelle mondiale, tout à fait novatrice, qui seule « permet de saisir l’étendue du phénomène communiste dans ses multiples dimensions, politique, sociale, humaine, voire spirituelle – et d’en mesurer l’universelle malignité. »

Trois points de vue complémentaires sont déclinés dans la démarche d’essayiste de Thierry Wolton qui place le facteur humain au cœur de l’action historique. Ainsi le premier tome, Les bourreaux, s’attache à la chronologie de la conquête du pouvoir par les communistes à travers le globe ; le deuxième, Les victimes, traite des conséquences sur les populations du système de domination des régimes marxistes-léninistes ; et le troisième, Les complices, aborde les relations complexes du reste du monde avec le communisme : le rôle des différents partis communistes, l’attitude des autres dirigeants politiques, des intellectuels, des hommes d’affaires ainsi que la capacité de séduction de l’idéologie.

Dans cette entreprise d’une exhaustivité inédite, Thierry Wolton fournit une immense et éclairante matière pour appréhender globalement le communisme et en penser l’héritage, bien que douloureux pour les consciences. Au-delà du panorama historique, Une histoire mondiale du communisme est aussi une œuvre au présent qui dessine une possible leçon de politique d’avenir. Car « le danger d’une idéologie qui façonne ses propres instruments de domination reste d’actualité », écrit-il.


Lauréat du Prix Jan Michalski 2017, Thierry Wolton reçoit une récompense de CHF 50’000.- ainsi qu’une œuvre d’art de Joseph Czapski, choisie à son intention : Pas toucher, 1977, huile sur toile.


 

  • Newsletter

    Abonnez-vous à la newsletter en saisissant votre adresse e-mail
    * = Champ requis
  • Facebook Twitter YouTube