Jury

Vera Michalski-Hoffmann, Présidente du jury

Editrice, Vera Michalski-Hoffmann s’est investie pour promouvoir la littérature en créant le groupe éditorial Libella avec son époux Jan Michalski. Depuis1987, de nombreux auteurs ont été publiés en français et en polonais dans différentes maisons d’édition parmi lesquelles Noir sur Blanc, Buchet-Chastel, Phébus ou Wydawnictwo Literackie. En 2004, Vera Michalski-Hoffmann crée la Fondation Jan Michalski pour l’écriture et la littérature en mémoire de son mari afin de perpétuer leur engagement commun envers les acteurs de l’écrit ainsi que de soutenir la création littéraire et d’encourager la pratique de la lecture.

 

Etel Adnan

Née en 1925 à Beyrouth, Etel Adnan est une artiste, poétesse et essayiste américano-libanaise. Elle vit et travaille actuellement à Paris. Depuis les années soixante, elle peint, écrit et réalise des leporellos, livres d’artiste se dépliant en accordéon, dans une démarche où fusionnent trait, image, texte et poésie. Les œuvres d’Etel Adnan figurent dans de nombreuses collections publiques, dont le Centre Pompidou à Paris, le Royal Jordanian Museum à Amman, le Musée d’art moderne de Tunis, le Sursock Museum à Beyrouth, l’Institut du Monde arabe à Paris, le British Museum à Londres, le National Museum for Women in the Arts à Washington D.C., ainsi que dans diverses collections privées.

 

Charles Dantzig

Charles Dantzig, né en 1961 à Tarbes en France, est éditeur, traducteur et écrivain. Il est l’auteur de romans – Un film d’amour (2003), Je m’appelle François (2007), Dans un avion pour Caracas (2011), Histoire de l’amour et de la haine (2015) –, d’essais – Dictionnaire égoïste de la littérature française (2005, Prix Décembre, Prix de l’essai de l’Académie française), Encyclopédie capricieuse du tout et du rien (2009), Pourquoi lire ? (2010), A propos des chefs-d’œuvre (2013), Traité des gestes (2017) – et de poèmes – La diva aux longs cils (2010), Les nageurs (2010). Il a reçu le Grand Prix Jean Giono en 2010 pour l’ensemble de son œuvre.

 

Jacek Dehnel

Né à Gdańsk en 1980, Jacek Dehnel est un poète, romancier, traducteur, chroniqueur littéraire et peintre polonais. Diplômé de l’Université de Varsovie, il est spécialiste de poésie anglaise. Salué par le Nobel de littérature Czesław Miłosz lors de la publication de son premier recueil Żywoty równoległe (Vies parallèles, 2004, non traduit en français), il a remporté de nombreux prix dont le prestigieux Prix Kościelski en 2005. Ses romans Lala (2006, non traduit en français) et Saturne (2014) ont reçu un bel accueil en Europe.

 

Alicia Giménez Bartlett

Alicia Giménez Bartlett est née à Almansa, en Espagne, en 1951. Après une licence en philologie et un doctorat à l’université de Barcelone, elle s’engage dans l’écriture en 1984 avec un premier roman, Exit. Depuis, entre romans et essais, son œuvre a reçu de nombreux prix : Una habitación ajena, relatant les relations tendues entre Virginia Woolf et sa servante Nelly (prix Femenino Lumen, 1997), Donde nadie te encuentre, roman historique (prix Nadal, 2011), Hombres desnudos, roman sur la prostitution masculine (prix Planeta, 2015). C’est avec le personnage de Petra Delicado qu’elle est devenue l’un des auteurs policiers espagnols les plus lus, traduit en seize langues. La série est adaptée à la télévision espagnole (1999) et à la télévision italienne (en cours de tournage en 2018). Pour ces enquêtes menées par une femme inspecteur de police, elle a reçu le prestigieux prix Raymond Chandler en 2008. Les aventures de Petra Delicado sont publiées en français aux éditions Rivages (Rivages/Noir).

 

Andreï Kourkov

Né en Russie en 1961, Andreï Kourkov est un écrivain ukrainien de langue russe. Très doué pour les langues (il en parle sept), il débute sa carrière littéraire pendant son service militaire alors qu’il est gardien de prison à Odessa. Écrit en 1996, son premier roman, Le pingouin (2000), remporte un succès international. Suivent notamment Le caméléon (2001), L’ami du défunt (2002), Le dernier amour du président (2005), Laitier de nuit (2010), Le concert posthume de Jimi Hendrix (2015) Son œuvre est aujourd’hui traduite en trente-six langues.

 

 

Shashi Tharoor

Après des études en Inde et aux Etats-Unis, Shashi Tharoor, né en 1956, intègre l’Organisation des Nations Unies où il occupe de hautes fonctions pendant de nombreuses années, puis embrasse une carrière politique en Inde. Il est également l’auteur à succès de plusieurs ouvrages dont Le grand roman indien (1993), Show Business (1995), L’émeute (2002), Le sourire à cinq dollars (2005) et Nehru, l’invention de l’Inde (2008).

 

Nota Bene : les dates de publication indiquées entre parenthèses sont celles de la parution ou de la traduction en français.

  • Newsletter

    Abonnez-vous à la newsletter en saisissant votre adresse e-mail
    * = Champ requis
  • Facebook Twitter YouTube