Jury

Vera Michalski-Hoffmann, Présidente du jury

Editrice, Vera Michalski-Hoffmann s’est investie pour promouvoir la littérature en créant le groupe éditorial Libella avec Jan Michalski. A partir de 1986, de nombreux auteurs ont été publiés en français et en polonais dans différentes maisons d’édition parmi lesquelles Noir sur Blanc, Buchet-Chastel, Phébus ou Wydawnictwo Literackie. En 2004, Vera Michalski crée la Fondation Jan Michalski pour l’écriture et la littérature avec pour mission d’apporter un soutien aux acteurs de l’écrit et de promouvoir le goût de lire.

 

Charles Dantzig

Charles Dantzig, né en 1961 à Tarbes en France, est éditeur, traducteur et écrivain. Il est l’auteur de romans – Un film d’amour (2003), Je m’appelle François (2007), Dans un avion pour Caracas (2011), Histoire de l’amour et de la haine (2015) –, d’essais – Dictionnaire égoïste de la littérature française (2005, Prix Décembre, Prix de l’essai de l’Académie française), Encyclopédie capricieuse du tout et du rien (2009), Pourquoi lire ? (2010), A propos des chefs-d’œuvre (2013) – et de poèmes – La diva aux longs cils (2010), Les nageurs (2010). Il a reçu le Grand Prix Jean Giono en 2010 pour l’ensemble de son œuvre.

 

Jacek Dehnel

Né à Gdańsk en 1980, Jacek Dehnel est un poète, romancier, traducteur, chroniqueur littéraire et peintre polonais. Diplômé de l’Université de Varsovie, il est spécialiste de poésie anglaise. Salué par le Nobel de littérature Czesław Miłosz lors de la publication de son premier recueil Żywoty równoległe (Vies parallèles, 2004, non traduit), il a remporté de nombreux prix dont le prestigieux Prix Kościelski en 2005. Ses romans Lala (2006, non traduit en français) et Saturne (2014) ont reçu un bel accueil en Europe.

 

Robert Menasse

Né en 1954 à Vienne, philosophe de formation, Robert Menasse est un écrivain, traducteur et essayiste autrichien. Outre de nombreux essais, son œuvre compte des romans remarqués tels La pitoyable histoire de Léo Singer (Prix Doderer 1991, 2000), Machine arrière (2003), Chassés de l’enfer (Prix Amphi 2007), Don Juan de la Manche (2011), ainsi que des livres pour enfants. Il a également reçu le Prix National autrichien de l’essai en 1998 et le Prix du Livre européen en 2015 pour son essai Un messager pour l’Europe : un plaidoyer contre les nationalismes. Très concerné par les développements politiques et culturels de son pays, il publie régulièrement ses points de vue dans la presse.

 

Cees Nooteboom

D’expression néerlandaise, né en 1933 à La Haye, Cees Nooteboom égrène sa passion de la littérature et du voyage dans une œuvre aussi prolixe et riche que composite depuis 1955, date de la parution de Philippe et les autres. Se sont ainsi succédés fictions et nouvelles – dont Rituels (1985), Le jour des morts (2001), Perdu, le paradis (2006), Pluie rouge (2008), La nuit viennent les renards (2011) –, recueils de poèmes – Le visage de l’œil (2016) – et textes relevant de l’essai journalistique, littéraire, philosophique ou méditatif – Tumbas, tombes de poètes et de penseurs (2009), ou Les lettres à Poséidon (2013). Traduit dans le monde entier, son travail d’écrivain a été salué par des prix prestigieux en Europe, tel le Prix des lettres néerlandaises en 2009. Il vit entre Amsterdam, Berlin et Minorque.

 

Ilma Rakusa

Ecrivaine et traductrice couronnée de nombreux prix, Ilma Rakusa est née en 1946 en Slovaquie. Son enfance trouve refuge à Budapest, Ljubljana et Trieste, puis à Zürich où elle fait des études de slavistique et de littérature romane. Elle est l’auteur depuis 1977 de nombreux recueils de poèmes, récits et essais en allemand, dont certains primés, entre autre par le prestigieux Prix Adelbert von Chamisso. Mehr Meer (La mer encore, 2012) a été récompensé en 2009 par le Schweizer Buchpreis. Ilma Rakusa traduit également du français, du russe, du serbo-croate, du hongrois et de l’allemand, et écrit des articles pour la NZZ et Die Zeit. Elle est membre de l’Académie allemande de langue et littérature (Deutsche Akademie für Sprache und Dichtung).

 

Ugo Rondinone

Né à Brunnen en 1964, l’artiste suisse Ugo Rondinone a étudié à la Hochschule für Angewandte Kunst à Vienne. Il élabore depuis plus de vingt ans une œuvre caractérisée par sa grande diversité de médias : peinture, graphisme, sculpture, photographie, vidéo et son. En 2007, il a représenté la Suisse à la Biennale de Venise. Ses œuvres se trouvent notamment dans les collections du New Museum of Contemporary Art à New York. Il a exposé dans de nombreux pays européens ainsi qu’aux Etats-Unis.

 

Shashi Tharoor

Après des études en Inde et aux Etats-Unis, Shashi Tharoor, né en 1956, intègre l’Organisation des Nations Unies où il occupe de hautes fonctions pendant de nombreuses années, puis embrasse une carrière politique en Inde. Il est également l’auteur à succès de plusieurs ouvrages dont Le grand roman indien (1993), Show Business (1995), L’émeute (2002), Le sourire à cinq dollars (2005) et Nehru, l’invention de l’Inde (2008).