Actuellement en résidence

 

Piotr SOMMER, Pologne

(en résidence du 8 juillet au 16 décembre)

Né en 1948, titulaire d’un master en anglais de l’Université de Varsovie, Piotr Sommer est poète, traducteur de l’anglais vers le polonais, essayiste, auteur de plusieurs anthologies de poèmes et, depuis 1994, rédacteur en chef de Literatura na Świecie, revue spécialisée en littérature étrangère. Il est lauréat du Prix Kościelski 1988. Il a traduit en polonais de nombreux poètes majeurs, tels John Ashbery, Bertolt Brecht, John Cage, Seamus Heaney, ou Charles Reznikoff.

 


 

Anna BIKONT, Pologne

(en résidence du 2 septembre au 16 décembre)

Anna Bikont est une journaliste et essayiste polonaise. Rédactrice en chef de l’hebdomadaire clandestin Tygodnik Mazowsze entre 1981 et 1989, elle fonde en 1989 Gazeta Wyborcza, le premier quotidien indépendant de l’Europe post-communiste. Son livre Le crime et le silence : Jedwabne 1941, la mémoire d’un pogrom dans la Pologne d’aujourd’hui a été traduit en français aux Éditions Denoël en 2011.

 


 

Jennifer CROFT, États-Unis

(en résidence du 6 octobre au 16 décembre)

Jennifer Croft est une écrivaine et critique américaine, également traductrice du polonais, de l’ukrainien et de l’espagnol vers l’anglais, vivant entre Los Angeles et Buenos Aires. Sa traduction Flights (Fitzcarraldo, 2017) de l’auteure polonaise, Prix Nobel de littérature, Olga Tokarczuk, a reçu en 2018 le Man Booker International Prize. Elle traduit actuellement de la même auteure Księgi Jakubowe (The Books of Jacob). Son premier récit, Homesick : a memoir, a paru chez Unnamed en 2019.

 


 

Marina SKALOVA, France/Russie

(en résidence du 28 octobre au 16 décembre)

Marina Skalova est écrivaine, traductrice et dramaturge. Née à Moscou, elle a suivi des études de philosophie entre Paris et Berlin, avant de s’installer en Suisse en 2013, où elle est diplômée de la Haute École des arts de Berne. Elle est notamment l’auteure du recueil bilingue Atemnot (souffle court) (Cheyne éditeur, 2016), du texte musical, poétique et politique Exploration du flux (Seuil, 2018) et de la pièce La chute des comètes et des cosmonautes (L’Arche, 2019), jouée à Genève, Paris, Berlin et Vienne.

http://marinaskalova.net/