Actuellement en résidence

Pierre CENDORS, France / Irlande

Pierre Cendors est franco-irlandais, né en 1968 à Ambilly (Haute-Savoie). Son ascendance irlandaise le prédispose à ce paysage élémentaire, dense et sauvage, qui nourrit sa poésie et ses romans. Ses dernières parutions sont Minuit en mon silence (Le tripode, 2017), Archives du vent (Le tripode, 2015) Sélection finale Prix Wepler 2015, en lice pour le Prix Lettres Frontière 2016, et L’invisible dehors, carnet islandais d’un voyage intérieur (Isolato, 2015).

Dans le cadre de son séjour, Pierre Cendors travaille sur son projet Chefs-d’œuvre invisibles.

http://endsen.blogspot.fr/

Photo © D.R.

 

 

Maximilian GILLESSEN, Allemagne

Maximilian Gillessen, né en 1988, a fait des études de philosophie à l’École Normale Supérieure de Paris (Ulm) et à la Freie Universität Berlin, dont il est diplômé et titulaire d’un master. En 2014, il a fondé la maison d’édition zero sharp avec le typographe Anton Stuckardt. Depuis, Maximilian Gillessen s’est consacré à la traduction d’auteurs français tels que Raymond Roussel, Jean-Pierre Brisset et Gaston de Pawlowski. Il prépare actuellement des traductions de René Daumal et de René Crevel.

Dans le cadre de son séjour, Maximilian Gillessen travaille sur la traduction des Machines célibataires de Michel Carrouges.

http://www.zerosharp.org

Photo © D.R.

 

 

Tomasz ROZYCKI, Pologne

Né en 1970, Tomasz Rozycki est poète, critique et traducteur. Avec sa femme et ses deux enfants, il vit à Opole en Silésie, une région au sud-ouest de la Pologne. Tomasz Rozycki est professeur de langue, culture et littérature françaises à l’Université d’Opole. Il est membre du Jury du Prix Kościelski (Suisse) et du Prix du Jeune Écrivain en France. 

Dans le cadre de son séjour, Tomasz Rozycki travaillera sur son projet Corners, The Guidebook.

Photo © D.R.

 

 

Aude SEIGNE, Suisse

Née en 1985 à Genève, Aude Seigne a étudié la littérature française et les civilisations mésopotamiennes à l’Université de Genève. Elle a publié Chroniques de l’Occident nomade (Paulette puis Zoé, 2011), pour lequel elle a reçu le Prix Nicolas Bouvier au festival Etonnants Voyageurs de Saint-Malo. Elle a reçu en 2012 une des bourses culturelles de la Fondation Leenaards pour son deuxième ouvrage, Les Neiges de Damas (Zoé, 2015).

Dans le cadre de son séjour, Aude Seigne travaillera sur son projet travaillera sur son projet de roman technologique.

http://www.audeseigne.com

Photo © D.R.

  • Newsletter

    Abonnez-vous à la newsletter en saisissant votre adresse e-mail
    * = Champ requis
  • Facebook Twitter YouTube