Actuellement en résidence

 

Frédéric DUMOND, France

(en résidence du 16 mai au 27 juin)

Né en 1967 au Maroc, l’artiste plasticien et auteur Frédéric Dumond vit en Lozère. Il poursuit depuis 2011 « Glossolalie », projet multiforme de représentation de la nature du langage, qui traverse les champs du poème, du numérique, de l’installation, du dessin, de la performance, du livre… dont le noyau est une épopée poétique dans toutes les langues du monde. Il a également créé « Unventer », une campagne de collecte de faits de langues autour du monde en 2017-2018. 

https://fredericdumond.xyz/

 


 

Paweł GOŹLIŃSKI, Pologne

(en résidence du 30 mai au 27 juin)

Paweł Goźliński est né dans la région de Varsovie en 1971. Après des études de théâtre, de philosophie et de sociologie, il est devenu journaliste. Il dirige aujourd’hui le service reportage du grand quotidien Gazeta Wyborcza. Avec Mariusz Szczygieł et Wojciech Tochman, il est également à la tête de l’Institut polonais du reportage. Il est l’auteur du polar Jul (2010, traduit en français chez Noir sur Blanc, 2013) et de Dziady (2015).

 


 

Federica CHIOCCHETTI, Italie

(en résidence du 30 mai au 29 août)

Écrivaine, commissaire d’exposition et conférencière spécialiste de la photographie, née en 1983, Federica Chiocchetti est titulaire d’un master en littérature comparée du University College de Londres. Elle prépare actuellement un doctorat en photo-textualité et fiction photographique à l’université de Westminster. Elle est également la fondatrice de la plateforme photolittéraire Photocaptionist. Parmi ses projets récents se trouvent l’exposition Invisible Stratum (festivals photographiques de Tokyo et de Jaipur), l’exposition P.H. Emerson : presented by the author (V&A Museum/Nottingham Castle), ainsi que l’exposition et le livre du même nom Amore e Piombo (Archive of Modern Conflict, Kraszna Krausz Book Award 2015). 

http://photocaptionist.com/

 


 

Elisabeth TONNARD, Pays-Bas

(en résidence du 13 juin au 25 juillet)

Née en 1973, Elisabeth Tonnard est une artiste et poète néerlandaise spécialisée dans les livres d’artistes, la photographie et la littérature. Depuis 2003, elle a publié plus de quarante ouvrages dont les textes et images extraits d’archives culturelles sont traités et organisés de façon à mettre en lumière leurs messages sous-jacents. Présentant chacune un concept particulier – du « livre invisible » au « livre piscine » –, ses œuvres figurent dans nombre de collections, et notamment celles du Centre Pompidou, de l’université de Colombia, du Getty Museum, de la bibliothèque du MoMA, de la New York Public Library et de la Tate Library. Elisabeth Tonnard s’est vu remettre plusieurs distinctions, dont récemment le Kleine Hans 2013. En 2014, le musée Van Abbemusem a présenté une rétrospective de ses ouvrages. En 2017, l’auteur signe une réinterprétation des poèmes de P.C. Boutens dans un opus expérimental intitulé De wolk qui paraît dans la série néerlandaise Slibreeks. La même année, elle publie Voor het ideaal, lees de schaal, son premier véritable recueil de poésie aux éditions belges het balanseer.

www.elisabethtonnard.com

 


 

Ryszard WOJNAKOWSKI, Pologne

(en résidence du 13 juin au 11 juillet)

Né en 1956, Ryszard Wojnakowski est un traducteur et éditeur polonais. Il a étudié la philologie allemande et scandinave à Cracovie. De 1983 à 1993, il travaille pour une grande maison d’édition avant d’opter pour le statut d’indépendant. Il a traduit plus d’une centaine de livres de l’allemand au polonais. En 2000, il lance une collection de poésie contemporaine autrichienne en version bilingue. Il anime des ateliers pour étudiants et jeunes traducteurs. De nombreux prix et de multiples bourses lui ont été décernés, dont le prestigieux Karl-Dedecius-Preis en 2009.

 


 

Belén Maya, Espagne

(en résidence du 20 juin au 4 juillet)

Née en 1966 à New York, fille de deux artistes flamencos, Carmen Mora et Mario Maya, Belén Maya est une figure renommée de la danse flamenca. Elle commence ses études de danse à Madrid avant de partir à Séville pour se consacrer au flamenco. Elle a collaboré avec de grandes compagnies ainsi qu’avec de nombreux chorégraphes et danseurs internationaux, tels Javier Baron, Alejandro Granados, Manuel Reyes, Andres Marin, Manolete, Goyo Montero. Elle a également créé sa propre compagnie. Ses spectacles sont salués dans les plus importants festivals à travers le monde et ont reçu plusieurs récompenses prestigieuses, dont le prix de la critique au Festival de Jerez.

 


 

Pablo Martín SANCHEZ, Espagne

(en résidence du 22 juin au 1er octobre)

Né à Reus en Espagne en 1977, Pablo Martín Sánchez est l’auteur d’un recueil de nouvelles Fricciones (E.D.A., 2011), traduit en français sous le titre Frictions (La contre-allée, 2016) et de deux romans : El anarquista que se llamaba como yo (Acantilado, 2012, à paraître prochainement en anglais) et Tuyo es el mañana (Acantilado, 2016) paru en français sous le titre L’instant décisif (La contre-allée, 2017). Il est membre de l’Oulipo depuis 2014 et réside actuellement à Barcelone, où travaille comme professeur d’écriture et de traduction.

  • Newsletter

    Abonnez-vous à la newsletter en saisissant votre adresse e-mail
    * = Champ requis
  • Facebook Twitter YouTube