Actuellement en résidence

 

Annelyse GELMAN, États-Unis

(en résidence du 12 juin au 28 août)

Annelyse Gelman est une poète américaine dont le travail est paru en magazines et en revues – notamment The New Yorker, BOMB Magazine, PEN Poetry Series. Elle est aussi l’auteure du recueil Everyone I Love is a Stranger to Someone (Write Bloody Publishing, 2014). Première poète en résidence à l’observatoire sur le cerveau de l’Université de Californie à San Diego, elle obtient en 2016-17 une bourse Fullbright pour son travail à mi-chemin entre poésie, musique et film, qui lui permet d’étudier à Berlin. Elle est actuellement titulaire d’une bourse au Michener Center for Writers à Austin, Texas.

http://annelysegelman.com

 


 

Simona MAMBRINI, Italie

(en résidence du 22 juillet au 28 août)

Simona Mambrini est traductrice, traductologue et lexicographe. Elle a suivi des études de lettres avant de s’orienter vers la traduction littéraire. Elle travaille depuis vingt ans dans le domaine de l’édition et compte une centaine de traductions du français et de l’anglais vers l’italien à son actif. Elle a une prédilection pour Georges Simenon mais traduit aussi beaucoup de littérature jeunesse. Depuis 2004, elle collabore avec la Foire du Livre Jeunesse de Bologne.

 


 

Ramiro S. OSÓRIO, Portugal

(en résidence du 7 au 21 août)

Né à Lisbonne en 1939, Ramiro S. Osório a suivi les cours de Roland Barthes au Collège de France. Il a travaillé comme architecte à Paris et comme « anti »-professeur de littérature à Rio de Janeiro. Il a publié quinze livres dans des genres divers : contes pour adultes et pour enfants, poésie, théâtre. Il a reçu deux prix de l’Association portugaise des écrivains et du ministère de la Culture portugais. Deux de ses livres intègrent les programmes nationaux de lecture au Portugal et au Brésil. Ses manuscrits – dont une trentaine d’inédits – ont commencé à être archivés à la Bibliothèque nationale du Portugal.

 


 

Marie NIMIER, France

(en résidence du 7 août au 4 septembre)

Marie Nimier est née en 1957. Auteure de treize romans publiés chez Gallimard, dont La reine du silence (Gallimard, Prix Médicis 2004), largement traduits (Etats-Unis, Chine, Egypte, Allemagne…). Si le roman est au cœur de son travail, elle écrit également de nombreuses chansons, notamment pour Juliette Gréco, Art Mengo, Maurane, Eddy Mitchell, Enzo Enzo, des albums jeunesse et des pièces de théâtre, ainsi que d’autres formes hybrides, particulièrement avec et pour des danseurs. Son dernier roman Les confidences a été publié chez Gallimard en mars 2019.

https://www.marienimier.com/index.php

 


 

Elisabeth JAQUETTE, Etats-Unis

(en résidence 7 août au 11 septembre)

Titulaire d’une maîtrise de l’Université de Columbia ainsi que d’un bachelor de Swarthmore College, Elisabeth Jaquette traduit de l’arabe et est directrice générale de l’association américaine des traducteurs littéraires. Son travail a été sélectionné pour le TA First Translation Prize et nominé pour le Best Translated Book Award ; il a en outre reçu le soutien de PEN/Heim et de plusieurs English PEN Translates Awards. Elle a bénéficié d’une bourse CASA à l’Université américaine du Caire et enseigne également la traduction.

https://jaquette.weebly.com 

 


En duo

 

Krzysztof SZEKALSKI, Pologne 

(en résidence du 7 août au 11 septembre)

Krzysztof Szekalski est dramaturge, poète et comédien. Après une formation à l’Ecole nationale supérieure de théâtre à Cracovie, il débute sa carrière sur scène notamment aux côtés de Krystian Lupa. Par la suite, il s’adonne à l’écriture et en fait son activité artistique principale. Ses pièces de théâtre sont jouées dans toute la Pologne et il est aussi l’auteur de pièces radiophoniques. Il s’intéresse particulièrement aux nouvelles formes documentaires dans l’écriture pour le théâtre. Il pratique également l’écriture poétique.

 

 

Aleksandra JAKUBCZAK, Pologne

(en résidence du 7 août au 11 septembre)

Aleksandra Jakubczak est une créatrice de théâtre habitant Varsovie. Après une formation de metteur en scène de l’Académie de théâtre de Varsovie, elle travaille depuis 2015 sur des pièces de théâtre, des installations ou des pièces radiophoniques en Pologne et à l’étranger. Elle explore les relations entre réalité et fiction, la dynamique et l’économie du don et de la rencontre en tant qu’outils créatifs ou critiques dans les arts de la scène.