Actuellement en résidence

Lina MOUNZER, Liban

(en résidence du 5 octobre au 15 décembre)

Lina Mounzer est une traductrice et écrivaine établie à Beyrouth. Son travail d’écriture est paru dans Bidoun, Warscapes, The Berlin Quarterly, The Paris Review, et Literary Hub, ainsi que dans différents recueils dont Hikayat: An Anthology of Lebanese Women’s Writing (Telegram Books, 2007) et Tales of Two Planets (Penguin Books, 2020), une anthologie de textes sur le climat et les inégalités. Elle traduit de l’arabe vers l’anglais des fictions et des essais, notamment de l’écrivain algérien Salah Badis et des écrivains libanais Hassan Daoud et Chaza Charafeddine.

 


 

Lancelot HAMELIN, France

(en résidence du 6 octobre au 10 novembre)

Lancelot Hamelin est un écrivain français né en 1972. Il aime à explorer la diversité des genres, de la bande dessinée au journalisme, en passant par le roman et le théâtre. Sont parus à L’Arpenteur Le couvre-feu d’octobre (2012) et À la crête des vagues (2016), ainsi que chez Glénat La mort aux yeux de cristal avec le dessinateur Etienne Oburie (2018) et Dans les eaux glacées du calcul égoïste avec le dessinateur Luca Erbetta (deux tomes, 2018 et 2020). Sa dernière pièce Boulevard des oiseaux vient de paraître aux éditions Quartett. Il travaille sur la vie onirique, notamment lors de résidences au théâtre Nanterre-Amandiers et à la Villa Médicis. Il mène aussi actuellement une enquête collaborative sur un lieu psychiatrique médiéval d’Alep, avec un groupe de patients et le cinéaste Christophe Bisson.

 


 

Valentina RAMONA DE JESUS, Colombie

(en résidence du 6 octobre au 25 novembre)

Valentina Ramona de Jesús est une écrivaine et pugiliste colombienne. Elle a étudié la philosophie et la littérature comparée en Inde et en Allemagne, et prépare actuellement un Master en écriture créative à l’Université Tres de Febrero de Buenos Aires. Son premier recueil de poésie Dos metros cuadrados de piel (Valparaíso Ediciones, 2021) est lauréat du Prix national de poésie. Le manuscrit de son deuxième ouvrage, La biología de las sombras, a reçu en 2021 la bourse d’écriture de la ville de Berlin. Elle a été poète invitée au Poesiefestival Berlin et au festival de poésie latino-américain Latinale. Ses poèmes, essais et fictions sont par ailleurs parus dans diverses anthologies en Colombie et en Allemagne. Lors de sa résidence à la Fondation Jan Michalski, elle poursuivra son travail de traduction en anglais de Viaje a pie du philosophe colombien Fernando González Ochoa.

 


 

Nadine EGHELS, France

(en résidence du 14 octobre au 10 novembre)

Née en 1957, Nadine Eghels a étudié la psychologie clinique à l’Université libre de Bruxelles avant d’entrer, en 1984, au Théâtre Varia où elle dirige la communication et organise des « journées particulières » autour des spectacles. En 1991, elle rejoint Jean-Pierre Vincent au théâtre Nanterre-Amandiers comme directrice de la communication. En 1999, elle crée TEXTES & VOIX et y conçoit depuis des lectures et rencontres littéraires, en collaboration avec de nombreux écrivains et comédiens.

https://www.textes-et-voix.fr/