Actuellement en résidence

Krystyna DABROWSKA, Pologne

(en résidence du 22 juin au 28 juillet)

Poète, essayiste et traductrice polonaise, Krystyna Dąbrowska est diplômée du département de graphisme de l’Académie des beaux-arts de Varsovie. Elle est l’auteure de quatre recueils de poèmes, dont le deuxième, Białe krzesła (WBPiCAK, 2012), a remporté le Prix Wisława Szymborska et le Prix Kościelski en 2013, deux des plus prestigieuses récompenses littéraires polonaises. Le quatrième, Ścieżki dźwiękowe (Wydawnictwo a5, 2018), est lauréat du Prix littéraire de la Ville de Varsovie 2019. Ses poèmes ont été traduits en 19 langues. Elle a notamment traduit la poésie de W. C. Williams, W. B. Yeats, Thomas Hardy, Thom Gunn, Charles Simic et Kim Moore.

 


 

Diego Amando MORENO GARZA, Mexique

(en résidence du 30 juin au 28 juillet)

Diego Amando Moreno Garza, né en 1987, est un écrivain, photographe, scénariste et réalisateur mexicain. Diplômé de la Facultés des arts visuels de l’Université autonome de Nuevo León de Mexico, il a obtenu un doctorat au CICAHM (Centre de recherche en sciences, arts et sciences humaines) de Monterrey, avec une spécialisation en littérature. Parmi ses derniers films comptent Nosotros, Lucifer et Exergo.

 


 

Phoebe POWER, Royaume-Uni

(en résidence du 5 juillet au 4 août)

Phoebe Power est une poète britannique établie à York. Son premier recueil de poèmes, Shrines of Upper Austria (Carcanet Press, 2018), a reçu de nombreux prix, dont le Forward Prize for Best First Collection. Parmi ses projets récents comptent Once More the Sea, une série sur la côte de Durham, et Christl, une installation vidéo consacrée aux femmes réfugiées de guerre, mêlant poésie, son et art visuel.

https://phoebepowerpoetry.wordpress.com/

 


 

Raluca Maria HANEA, France / Roumanie

(en résidence du 6 juillet au 4 août)

Raluca Maria Hanea, née en 1982 en Transylvanie, est une poète et traductrice roumaine. Elle suit des études de lettres en Roumanie, puis d’histoire de l’art et de cinéma à Paris, où elle habite depuis une dizaine d’années. Elle a collaboré avec des revues telles que Averse, Aka, remue.net, Babel heureuse, N47, Mula Blanca. En 2015 paraît son premier recueil, intitulé babil (Éditions du Petit Pois), suivi par Sans chute et Retirements (Éditions Unes, 2016 et 2018). Ses textes, nourris du va-et-vient entre l’écriture littéraire et cinématographique, sont fréquemment accompagnés de collages ou de dessins.

 


 

Marie-Eve LACASSE, France

(en résidence du 19 juillet au 2 août)

Marie-Ève Lacasse est née en 1982 en Outaouais, au Canada. Elle s’installe à Paris en 2003 et étudie l’œuvre photographique de Denis Roche. Entre 1994 et 2004, elle publie trois romans au Canada, crée le blog littéraire laviedebiais.net et travaille pour la presse, notamment pour France Culture, Paulette, Technikart, TRAX. Peggy dans les phares (Flammarion, 2017), s’attache à la figure de Peggy Roche, styliste, rédactrice de mode française et secrète compagne de Françoise Sagan. Son dernier livre, Autobiographie de l’étranger (Flammarion, 2020) interroge le sentiment d’étrangeté et le « chez-soi » que sont les livres.

http://www.marie-eve-lacasse.net/

 


 

Andrea INGLESE, Italie

(en résidence du 20 juillet au 4 août)

Poète, traducteur, essayiste et enseignant, Andrea Inglese est né en 1967 à Turin et vit aujourd’hui en région parisienne. Parmi ses nombreuses publications figurent des essais sur la littérature (L’eroe segreto. Il personaggio nella modernità dalla confessione al solipsismo, Università di Cassino, 2003), des recueils de poésie (Inventari, Zona, 2001 ; Colonnes d’aveugles, Clou dans le fer, 2007 ; La grande anitra, Oèdipus, 2013), des textes en prose (Prati/Pelouses, La Camera Verde, 2007 ; Nell’occhio di chi guarda, Donzelli, 2014), ainsi que le récent Mes adieux à Andromède (art&fiction, 2020). Co-fondateur du blog littéraire Nazione Indiana, il est également rédacteur pour le mensuel culturel Alfabeta2.