Ecrivains en résidence 2017

 

A propos des écrivains en résidence à la Fondation Jan Michalski au cours de l’année 2017… 

 

Philip BOEHM, États-Unis

Philip Boehm est l’auteur de très nombreuses traductions au départ du polonais et de l’allemand. Demeurant à St. Louis, il est également dramaturge et directeur de théâtre. Il est le fondateur du Upstream Theater, dont il assume la direction artistique. Mixtitlan, Return of the Bedbug, Alma en venta et Soul of a Clone figurent parmi ses œuvres originales.

Ses traductions lui ont valu de nombreux prix et récompenses, notamment des bourses de l’agence fédérale américaine National Endowment for the Arts (NEA) et de la Fondation John-Simon Guggenheim ainsi que le Prix de la traduction Helen and Kurt Wolff, le Prix de la traduction ALTA National Translation Award, le Prix ATA Ungar Award, le Prix de la traduction PEN USA Translation Award, le Prix Schlegel-Tieck et le Prix Oxford-Weidenfeld.

 

 

Dans le cadre de son séjour, Philip Boehm travaillera sur la traduction et une adaptation de Zemsta de l’écrivain polonais Aleksander Fredro.

 

www.upstreamtheater.org

Photo © Sophie Kandaouroff


 

Nancy CAMPBELL, Royaume-Uni

Poète, essayiste et éditrice de livres d’artiste, Nancy Campbell est diplômée de l’Université d’Oxford (Licence en littérature anglaise). Ses œuvres font écho au bouleversement culturel et au changement climatique dans les régions arctiques. Parmi ses publications figurent How To Say I Love YouIn Greenlandic: An Arctic Alphabet, une œuvre récompensée par le Prix Birgit Skiöld Award (2013) et Disko Bay (en lice pour le Forward Prize for Best First Collection 2016). En résidence auprès de diverses institutions aux États-Unis, au Groenland et en Islande, Nancy Campbell a pu y mener les recherches indispensables à ses écrits.

 

 

Dans le cadre de son séjour, Nancy Campbell travaillera sur son projet de traduction des Chants d’Ammassalick.

 

http://nancycampbell.co.uk

Photo © D.R.


 

Collectif Caractères mobiles, Suisse

Benjamin PECOUD, Catherine FAVRE & Mathias HOWALD

Chroniques de Montricher étend la pratique du kiosque littéraire tel que le collectif Caractères mobiles l’expérimente depuis deux ans. Le collectif désire articuler l’écriture sur commande, propre au kiosque littéraire, à un territoire défini, le village de Montricher. En sollicitant les commandes des habitants, le projet propose une cartographie littéraire des lieux.

 

Au terme de la résidence, les textes sont restitués à leurs commanditaires et rassemblés pour publication.

 

http://www.caracteresmobiles.ch

Photo © D.R.


 

Pierre CENDORS, France / Irlande

Pierre Cendors est franco-irlandais, né en 1968 à Ambilly (Haute-Savoie). Son ascendance irlandaise le prédispose à ce paysage élémentaire, dense et sauvage, qui nourrit sa poésie et ses romans. Ses dernières parutions sont Minuit en mon silence (Le tripode, 2017), Archives du vent (Le tripode, 2015) Sélection finale Prix Wepler 2015, en lice pour le Prix Lettres Frontière 2016, et L’invisible dehors, carnet islandais d’un voyage intérieur (Isolato, 2015).

 

Dans le cadre de son séjour, Pierre Cendors travaillera sur son projet Chefs-d’œuvre invisibles.

 

http://endsen.blogspot.fr/

Photo © D.R.


 

Kristen COSBY, États-Unis

« Petite fille, j’ai vécu plusieurs vies. À bord d’un voilier, puis en tant qu’expatriée à Budapest à la fin de la Guerre Froide et dans une ancienne ferme du New Hampshire. Cette enfance hors du commun me prédisposait à trois destinées extraordinaires : écrivaine, pirate ou espionne. Étant plutôt timide, j’ai choisi la voie de l’écriture. Mes essais et mes récits ont été publiés dans diverses revues littéraires et anthologies. Aujourd’hui, je m’efforce d’achever mon premier livre. »

 

Dans le cadre de son séjour, Kristen Cosby travaillera sur son projet The Thirty-Nine-Foot World.

 

 

 

 

http://www.kristencosby.com/

Photo © D.R.


 

Richard DE GRIJS, Pays-Bas

Titulaire d’un doctorat de l’Université de Groningue (Pays-Bas) obtenu en 1997, Richard de Grijs occupe des fonctions postdoctorales au sein des universités de Virginie (États-Unis) et de Cambridge (Royaume-Uni) avant d’être nommé professeur ordinaire d’une chaire à l’Université de Sheffield (Royaume-Uni) en 2003. Il rejoint le Kavli Institute for Astronomy and Astrophysics de l’Université de Pékin en 2009 en qualité de professeur titulaire. Auteur expérimenté, il a publié à ce jour plus de 140 articles de recherche ainsi qu’une monographie scientifique (2011).

 

Dans le cadre de son séjour, Richard de Grijs travaillera sur son projet Longitude at Sea : Navigation in the 17th Century.

 

http://science-skills.com

Photo © D.R.

 


 

Maximilian GILLESSEN, Allemagne

Maximilian Gillessen, né en 1988, a fait des études de philosophie à l’École Normale Supérieure de Paris (Ulm) et à la Freie Universität Berlin, dont il est diplômé et titulaire d’un master. En 2014, il a fondé la maison d’édition zero sharp avec le typographe Anton Stuckardt. Depuis, Maximilian Gillessen s’est consacré à la traduction d’auteurs français tels que Raymond Roussel, Jean-Pierre Brisset et Gaston de Pawlowski. Il prépare actuellement des traductions de René Daumal et de René Crevel.

 

Dans le cadre de son séjour, Maximilian Gillessen travaillera sur la traduction des Machines célibataires de Michel Carrouges.

 

 

 

 

http://www.zerosharp.org

Photo © D.R.


 

Julie IROMUANYA, États-Unis

Auteur de Mr. and Mrs. Doctor (Coffee House Press), finaliste du PEN/Faulkner Award, Julie Iromuanya a remporté le Prix PEN/Robert W. Bingham for Debut Fiction et le National Book Critics Circle John Leonard Prize for Debut Fiction. Bénéficiaire de la bourse Herbert W. Martin en création littéraire de l’Université de Dayton, elle est titulaire d’une licence ès arts et lettres de l’Université de Floride centrale, d’une maîtrise en arts et lettres et d’un doctorat de l’Université du Nebraska-Lincoln. Aujourd’hui, Julie Iromuanya enseigne à l’Université d’Arizona.

 

Dans le cadre de son séjour, Julie Iromunanya travaillera sur son projet A Season of Light.

 

 

 

 

https://julieiromuanya.com

Photo © D.R.


 

Taran KHAN, Inde

Journaliste et écrivaine essayiste demeurant à Mumbai, Taran Khan a grandi dans la ville indienne d’Aligarh et poursuivi ses études à Dehli et à Londres. Ses thèmes privilégiés sont la question des genres, l’Islam, la culture populaire et le cinéma. Depuis 2006, elle se rend régulièrement à Kaboul, où elle a travaillé en étroite collaboration avec des réalisateurs et des journalistes afghans. Son travail bénéficie du soutien de The MacDowell Colony ainsi que du Swiss Arts Council Pro Helvetia.

 

Dans le cadre de son séjour, Taran Khan travaillera sur son projet Walk in Kabul.

 

 

 

http://www.porterfolio.net/taran

Photo © D.R.


 

Marc LATHUILLIÈRE, France

Artiste et grand voyageur basé à Paris, Marc Lathuillière malmène la photographie pour explorer la représentation des sociétés contemporaines dans leur rapport racines/devenir. Politique et anthropologique, son travail vise à déjouer les frontières culturelles et les stéréotypes qu’elles génèrent. Dialoguant avec la littérature, cette approche est prolongée par une pratique du commissariat et de l’écriture critique. En 2012, Ithaque, parcours de quatre expositions solo à La Rochelle, a été ainsi conçu en écho à Homère et James Joyce. En 2014, la publication de Musée national, sa série de dix ans sur la France, s’est accompagnée d’un échange avec Michel Houellebecq passant par le texte et l’exposition. Il prépare actuellement une exposition à Marseille avec l’anthropologue Marc Augé.

 

Dans le cadre de son séjour, Marc Lathuillière travaillera sur son projet Territorisme.

 

http://www.lathuilliere.com

Photo © D.R.

 


 

Amanda LEE KOE, Singapour

Editrice pour le magazine Esquire Singapore et membre honoraire 2013 de l’International Writing Program de l’Université de l’Iowa, Amanda Lee Koe est lauréate du Singapore Literature Prize pour son recueil de nouvelles Ministry of Moral Panic (nominé pour le Frank O’Connor International Short Story Award). Elle a également obtenu la Bourse PEN/Heim Translation. Cet ouvrage a été publié dans e-flux, Guernica, Asymptote, Manifesta Biennial’s Journal #18, et traduit en allemand

 

Dans le cadre de son séjour, Amanda Lee Koe travaillera sur un projet de roman. 

 

http://www.amandaleekoe.com/

Photo © D.R.


 

Perrine LE QUERREC, France

Perrine Le Querrec est née en 1968 à Paris où elle vit, travaille et écrit.

Écrit aussi dans les phares, sur les planchers, dans les maisons closes, les hôpitaux psychiatriques.

Écrit par chocs, trace une langue à la poursuite des mots réticents.

Elle publie de la poésie, des romans, des pamphlets, et étudie les archives du monde pour entreprendre sa vie.

 

Dans le cadre de son séjour, Perrine Le Querrec travaillera sur son projet La construction.

 

Photo © D.R.


 

Tess LEWIS, États-Unis

Écrivaine et traductrice, née en 1964, Tess Lewis a été récompensée par les Prix PEN et NEA, le Prix de traduction du Forum culturel autrichien et une Bourse Guggenheim. Elle est rédactrice en chef adjointe pour The Hudson Review et rédige des essais sur la littérature européenne pour plusieurs revues, dont The Hudson Review, World Literature Today, The American Scholar et Bookforum. En 2014 et 2015, elle a été conservatrice du Festival Neue Literature, le premier festival consacré à la littérature allemande organisé à New York.

 

Dans le cadre de son séjour, Tess Lewis travaillera sur la traduction des Notes de l’écrivain suisse Ludwig Hohl.

 

http://www.tesslewis.org

Photo © D.R.


 

Mikolaj LOZINSKI, Pologne

Écrivain et photographe, Mikołaj Łoziński est lauréat du Prix Kościelski 2007 et des Passeports de Polityka 2011. Né en 1980 à Varsovie, il étudie la sociologie et obtient une maîtrise à l’Université de la Sorbonne, à Paris. Il collabore ensuite avec Arte Télévision en tant que traducteur polonais-français. Son premier roman Reisefieber paraît en 2006 et le second, The Book, en 2011. Tous deux ont été traduits dans plusieurs langues européennes.

 

Dans le cadre de son séjour, Mikolaj Lozinski travaillera sur son projet The Stramer Family.

 

Photo © D.R.


 

Thor MAGNUSSON, Islande

Maître de conférences en musicologie à l’Université du Sussex, Thor Magnusson s’intéresse à l’impact des technologies numériques sur la créativité et la pratique musicale, qu’il explore à travers le prisme du développement de logiciels, de la composition et de l’interprétation électroniques. Cofondateur d’ixi audio, il crée des programmes informatiques audio, des systèmes de composition musicale générative et des supports de cours de MAO. Thor Magnusson a également développé deux environnements de codage musical en temps réel. Auteur de nombreux ouvrages sur le thème de la musique, il se produit aussi régulièrement dans différentes régions du monde.

 

 

Dans le cadre de son séjour, Thor Magnusson travaillera sur son projet Sonic Writing.

 

http://www.ixi-audio.net/thor

Photo © D.R.


 

Christophe MANON, France

Né en 1971 à Bordeaux, Christophe Manon vit à Paris. Il a publié une vingtaine de livres parmi lesquels, Univerciel (Nous, 2009), Testament, d’après François Villon (Léo Scheer, 2011), Cache-cache (Derrière la salle de bain, 2012), Extrêmes et lumineux (Verdier, 2015), En procès, collectif, (Inculte, 2016), Le flot continu et imperceptible du temps… (Littérature mineure, 2016) et Au nord du futur (Nous, 2016). Il se produit régulièrement dans le cadre de lectures publiques. A reçu le Prix SGDL Révélation 2015.

 

Dans le cadre de son séjour, Christophe Manon travaillera sur son projet Jours redoutables.

 

Photo © Ma. del Rayo Reyes Osorio


 

Philippe RAHMY, Suisse / Egypte

Philippe Rahmy est un poète et écrivain né à Genève en 1965. Il vit en Suisse et en Argentine. Il a suivi des études d’égyptologie à l’École du Louvre, puis de littérature et de philosophie à l’Université de Lausanne. Il est membre fondateur du site de création et de critique littéraires remue.net. Ses textes sont publiés en France, en Suisse, en Italie, en Chine et aux Etats-Unis.

Ses deux derniers livres sont Béton armé (La Table ronde, 2014, mention Prix Wepler/Prix Michel Dentan) et Allegra (La Table ronde, 2016, Prix Rambert).

 

Dans le cadre de son séjour, Philippe Rahmy travaillera sur son projet Pardon pour l’Amérique.

 

 

 

www.rahmyfiction.net

Photo © D.R.


 

Dan RICHARDS, Pays de Galles

Né au Pays de Galles en 1982, Dan Richards a grandi à Bristol. Il est titulaire d’une licence en littérature anglaise et philosophie de l’Université d’East Anglia ainsi que d’une maîtrise de la Norwich Arts School. Coauteur de Holloway avec Robert Macfarlane et Stanley Donwood (Faber, 2013), il a publié The Beechwood airship interviews, un ouvrage sur l’art et le processus créatif (HarperCollins, 2015) et Climbing Days, une exploration de la vie de son arrière-grand-tante Dorothy Pilley et de son arrière-grand-oncle I.A Richards, tous deux passionnés d’écriture et épris d’alpinisme (Faber, 2016).

 

Dans le cadre de son séjour, Dan Richards travaillera sur son projet Outpost.

 

 

 

Photo © D.R.


 

Tomasz ROZYCKI, Pologne

Né en 1970, Tomasz Rozycki est poète, critique et traducteur. Avec sa femme et ses deux enfants, il vit à Opole en Silésie, une région au sud-ouest de la Pologne. Tomasz Rozycki est professeur de langue, culture et littérature françaises à l’Université d’Opole. Il est membre du Jury du Prix Kościelski (Suisse) et du Prix du Jeune Écrivain en France. 

Dans le cadre de son séjour, Tomasz Rozycki travaillera sur son projet Corners, The Guidebook.

 

Photo © D.R.


 

Thomas SANDOZ, Suisse

Thomas Sandoz, né en 1967, écrivain, épistémologue et docteur en psychologie, a publié chez différents éditeurs en Suisse et en France – Grasset, Le Seuil, Presses universitaires de France – des romans, des essais et des monographies. Parallèlement à l’écriture, il travaille dans le domaine de la médiation culturelle et littéraire – animations, ateliers, expertises. Il a reçu plusieurs distinctions, notamment le Prix Schiller 2011 pour Même en terre (Grasset).

 

Dans le cadre de son séjour, Thomas Sandoz travaillera sur son projet La Ballade des perdus.

 

http://www.ccdille.ch

Photo © D.R.


 

Aude SEIGNE, Suisse

Née en 1985 à Genève, Aude Seigne a étudié la littérature française et les civilisations mésopotamiennes à l’Université de Genève. Elle a publié Chroniques de l’Occident nomade (Paulette puis Zoé, 2011), pour lequel elle a reçu le Prix Nicolas Bouvier au festival Etonnants Voyageurs de Saint-Malo. Elle a reçu en 2012 une des bourses culturelles de la Fondation Leenaards pour son deuxième ouvrage, Les Neiges de Damas (Zoé, 2015).

 

Dans le cadre de son séjour, Aude Seigne travaillera sur son projet travaillera sur son projet de roman technologique.

 

http://www.audeseigne.com

Photo © Steeve Iuncker-Gomez


 

Tanya SHADRICK, Royaume-Uni

« Aujourd’hui auteure et précédemment écrivaine de récits de vie au sein d’unités de soins palliatifs, j’affectionne les lieux publics lorsque jécris. Ils favorisent l’émergence de réponses créatives face à nos vies et à notre époque. Écrivaine en résidence 2016/17 à Pells Pool (Sussex), la plus ancienne piscine en plein air du Royaume-Uni, j’étire mon écriture sur des pages et des pages, tel un athlète enchaînant d’innombrables longueurs de bassin. Ma présence silencieuse, humble, dans un lieu dédié à l’effort physique invite les nageurs et les nageuses à la réflexion sur la force morale et la rigueur que nécessite une vie intérieure pareillement disciplinée : une démarche dont la résonance dépasse largement l’enceinte de la piscine. »

 

Dans le cadre de son séjour, Tanya Shadrick travaillera sur son projet A wild patience : Laps in Longhand.

 

 

 

https://tanyashadrick.com

Photo © D.R.


 

Laura VAZQUEZ, France

Laura Vazquez est née en 1986, elle vit à Marseille. Ses textes À chaque fois et Le système naturel et simplifié ont été publiés aux éditions Derrière la salle de bains. Elle est lauréate 2014 du Prix de la Vocation pour son livre La main de la main, à paraître aux éditions Cheyne. Elle a publié dans de nombreuses revues de poésie dont Doc(k)s, BoXon, Behind, Nioques, Les cahiers d’Adèle, Contre-Allées, Dissonances, etc. Elle co-dirige la revue Muscle.

Elle pratique la lecture poétique performée et a lu ses textes en divers lieux et festivals (Festival printemps pour l’art contemporain, Marseille ; Festival Familiar, Séville ; Festival Les cafés littéraires, Montélimar ; cipM ; Galerie des grands bains douches de la plaine, Marseille ; Galerie OU, Marseille ; La société des curiosités, Paris ; ENS, Paris, etc.)

Elle crée des pièces de poésie sonore avec la musicienne Clara de Asis, et leurs œuvres ont été diffusées sur France Musique et dans plusieurs musées en France, en Espagne, en Allemagne, au Brésil, aux USA, au Danemark et en Angleterre. Elle publie régulièrement des vidéos de lectures et des textes sur Internet.

 

Dans le cadre de son séjour, Laura Vasquez travaillera sur son projet Remonter la pierre.

 

http://www.lauralisavazquez.com

Photo © D.R.


 

Takashi WAKAMATSU, Brésil

Takashi Wakamatsu est agriculteur et écrivain. Il est né en 1976 à São José dos Campos, dans la région de São Paulo. Mi-brésilien, mi-japonais, il arrête ses études à 17 ans pour partir travailler au Japon durant un an et demi. De retour au Brésil, il voyagera beaucoup, puis décidera de vivre en Amazonie. Depuis sept ans maintenant, il y partage son temps entre la terre, les livres et l’écriture.

 

Dans le cadre de son séjour, Takashi Wakamatsu travaillera sur la traduction de Les origines humaines de Jean-Pierre Brisset.

 

Photo © ATLAS


 

Antonio XERXENESKY, Brésil

Né en 1984, Antonio Xerxenesky est un écrivain et traducteur brésilien. Considéré par le magazine britannique Granta comme un des vingt meilleurs jeunes écrivains brésiliens, il est l’auteur de deux romans, dont le dernier F paru en 2014. Le roman a été traduit en français par Asphalte Editions, a été nominé au Prix Médicis et les droits d’adaptation cinématographique ont été vendus à RT Features. Xerxenesky a traduit des auteurs importants de l’espagnol et de l’anglais en portugais, comme Enrique Vila-Matas et Adolfo Bioy Casares. Il travaille actuellement à une thèse de doctorat à l’Universidade de São Paulo (USP).

 

Dans le cadre de son séjour, Antonio Xerxenesky travaillera sur son projet O mundo para nos.

 

Photo © Rafael Roncato


 

Aisha ZIA, Royaume-Uni

Aisha Zia est une dramaturge primée demeurant à Londres. Sa première pièce produite, intitulée Our Glass House, a reçu le prix Amnesty International au Fringe d’Edimbourg de 2013. No Guts, No Heart, No Glory a remporté en 2014 le Fringe First décerné par The Scotsman. Cette œuvre a été présentée à l’occasion du Women of the World Festival au Southbank Centre, diffusé sur BBC4 et publié par Oberon Books. Elle est titulaire d’une maîtrise ès arts en création littéraire et travaille aussi comme éditrice photo free-lance pour le Financial Times et le New Statesman.

 

Dans le cadre de son séjour, Aisha Zia travaillera sur son projet d’écriture théâtrale Bhutto.

 

 

http://commonwealththeatre.co.uk

Photo © D.R.

 

  • Newsletter

    Abonnez-vous à la newsletter en saisissant votre adresse e-mail
    * = Champ requis
  • Facebook Twitter YouTube